SEIGNEUR JE NE SUIS PAS MIEUX QUE LES AUTRES… TUE MOI !

0 10 Comments

Tout comme pour Élie, cette vérité est l’une des plus difficiles à accepter mais elle vient redonner à notre vie tout son sens : C’est quand tu n’en peut plus que Dieu peut tout par toi !

Cette vérité fait mal parce que tu l’apprends le plus souvent dans la déception, l’échec et la dépression parfois. Tu l’apprends quand tu découvres subitement après une désillusion que toi aussi tu n’es rien !

Pourquoi Dieu le fait ainsi ? Pourquoi fait-il tout pour qu’on se sente si mal ? L’expérience d’Élie pourra nous donner une réponse valable.

 

Élie faisait une grave dépression ! Il était sous le choc ! Sa vie lui semblait non seulement basculer mais surtout perdre tout son sens !

Lui, le grand Élie, qui avait jugé et tué de ses propres mains 850 faux prophètes, avait pris les jambes à son cou devant les menaces d’une femme !

Mais où était donc passé son courage, son audace, son autorité ? Il ne comprenait plus rien de ce qui lui arrivait !

C’était lui le grand Élie qui avait fermé puis réouvert le ciel ! Il avait donné des ordres au roi, aux faux prophètes et à tout le peuple, et tous avaient obéi sur le champ ! Même à Dieu il avait demandé de faire descendre du feu,  et Dieu s’était exécuté ! C’était bien lui Élie, le grand prophète ! Élie qui ramène les morts à la vie ! Le faiseur de miracles ! Mais alors, pourquoi lui semblait-il perdre le contrôle de la situation ? Pourquoi les choses ne se déroulaient-elles pas comme il l’avait prévu ? Il était désemparé !

Élie ne s’attendait pas à ce que les choses prennent cette tournure ! Il venait de ramener, par un prodige, tout le peuple à l’Éternel ! Achab était vaincu, tous les faux prophètes venait d’être tué sous les acclamations ! Le peuple était en liesse ! Le feu du réveil était descendu ! La main puissante de Dieu venait d’être vu ! Un héros, un sauveur venait d’être manifesté ! Il ne restait plus que la cerise sur le gâteau : En finir avec Jézabel, l’instigatrice de tout cette désobéissance à l’Éternel !

Élie revêtu de l’autorité divine savait aussi que le peuple le soutenait. Il rentrerait dans Jizreel avant qu’Achab n’y arrive pour organiser quoique ce soit avec Jézabel ! Le peuple mobilisé l’attendrait à l’entrée de la cité prêt à tirer vengeance de ce démon de Jézabel ! Et lui, leur héro porterait le coup de grâce à la tueuse de prophète, l’ennemie de Dieu !

Pourtant, à son arrivée à la cité, point de peuple, point de liesse ! Il n’y avait personne !

Mais où était la foule qui l’avait acclamé ? Où était cette multitude qui avait expérimenté « le feu du réveil » ? Où étaient-ils passés, tous ces hommes et femmes qui venaient de goûter à la pluie de bénédictions ? Tous ces hommes et femmes qui avaient expérimenté le feu du réveil sur la montagne ?

Élie était bien tout seul ! Et la menace contre sa vie était bien réel ! Il a donc dû fuir !

 

Quel enseignement Dieu nous donne-t-il ici ?

Comprenez bien ceci : Le jour où vous croirez que les actes de Dieu au travers de vous, sont pour votre gloire, alors vous ferez face à la désillusion d’Élie ! Et quand désemparé vous lui demanderez la solution, il vous répondra à coup sûr : « Va et oints Élisée pour prophète à ta place ! »

Dieu ne vous a pas appelé à cette mission pour vous, mais pour les autres. Ce n’est pas vous qu’il vise, c’est bien les autres à travers vous ! Vous n’êtes pas le centre de cette œuvre ! Ce n’est pas vous la star de « la soirée » ! Vous en êtes juste le serviteur, l’un des nombreux serviteurs d’ailleurs !

Vous n’êtes pas exceptionnel ! Vous avez juste été appelé par grâce ! Il n’y a aucune gloire pour vous, si ce n’est que Dieu soit le seul à être glorifié !

Vous n’êtes pas plus important que votre mission ! Ce n’est pas vous qui l’avez choisi, c’est plutôt lui qui vous a choisi, pour que vous portiez du fruit !

Savez-vous qu’aucun arbre ne mange ses propres fruits ? Tout fruit qu’il porte est pour le profit des autres !

Bien-aimé, vous avez été appelé à cette mission pour être profitable aux autres ! Plutôt vous comprenez cela, mieux vous maximiserez votre destinée !

 

Et si vous avez compris, vous saurez valoriser ceux que vous servez. Parce que sans eux vous n’êtes plus ce que vous représentiez !

En effet sans fils, il n’y a pas de père. Sans peuple, il n’y a pas de pasteur. Sans fans, il n’y a pas de vedette. Sans clients, il n’y pas d’affaire. Sans suiveur, il n’y a pas de leader.

Ce sont ceux que vous servez qui vous donnent de la valeur. Ils sont les plus importants pour la réussite de votre appel. Valorisez les ! Parce que sans eux vous ne servirez à rien ! Ils sont la raison pour laquelle Dieu vous a permis d’arriver dans ce monde ! Prenez soin d’eux !

Shalom !

Larousse Koutouan

Categories:

About Larousse KOUTOUAN

Larousse KOUTOUAN

10 thoughts on “SEIGNEUR JE NE SUIS PAS MIEUX QUE LES AUTRES… TUE MOI !”

  1. Avatar njodam frédéric augustin dit :

    RAS

    1. Larousse KOUTOUAN Larousse KOUTOUAN dit :

      Merci!

  2. Avatar Sadia Meho Alexandre dit :

    J’ai 3 choses à dire
    1 : merci papa
    2: tu es béni papa
    3:reste béni papa

    1. Larousse KOUTOUAN Larousse KOUTOUAN dit :

      Amen! Amen et Amen! Dieu est notre force Leader!

  3. Avatar Alfred Zago dit :

    A Dieu toute la gloire!

    1. Larousse KOUTOUAN Larousse KOUTOUAN dit :

      Alléluia! Merci M. Zago!

  4. Avatar Axelle dit :

    Merci Daddy. Le message est juste révolutionnaire et nous donne une nouvelle vision des choses. Vous êtes une bénédiction ❤️

    1. Larousse KOUTOUAN Larousse KOUTOUAN dit :

      Amen! Nous allons y arriver!

    1. Larousse KOUTOUAN Larousse KOUTOUAN dit :

      Demeure bénie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *